Historique Historique Historique

Aperçu historique de la mosaïque

 

 

Le terme de mosaïque vient du latin " musivum opus " (terme né en Italie au 1er siècle avant J.C.) et désignait les mosaïques décorant les parois et les voûtes des grottes dédiées aux Muses : les Musae.

Les premières mosaïques de pavement étaient faites de galets noirs et blancs aux motifs parfois cernés de plomb pour souligner un dessin : c'est la période grecque (VIIIème siècle au 1er siècle avant J.C.)

Les mosaïques de Tesselles (cubes de pierre) forment la période romaine (1er siècle avant J.C. au Vème après J.C. en occident, VIIIème siècle en Orient).

Il y a 3 sortes de mosaïques de Tesselles, données en fait par leurs dimensions différentes.

a. opus tessellatum : au cube de pierre de 1 cm2 à 3 cm2 servant aux fonds et aux frises.
b. opus vermiculatum : au cube de pierre de moins de 0,5 mm2 servant à créer un tableau au dessin fin " l'emblema ", incrusté ensuite dans un fond.
c. opus sectile : ce sont des formes de marbre découpées, assemblées les unes aux autres suivant un motif géométrique et servant souvent de liens entre les différentes parties du décor.

Les sujets sont issus de la mythologie, de l'Histoire et nous renseignent aussi sur la vie domestique, les mœurs et sur les travaux des champs.

Ils sont traités tour à tour avec un style lyrique ou avec sobriété, aussi bien en 2, 4 couleurs, qu'avec une large palette de coloris.

Au IVème siècle, en Italie la mosaïque connaît un certain déclin, muée en artisanat au service de nantis ; tandis que l'art byzantin (Ravenne) au travers de mosaïques chrétiennes, était en plein essor, avec la maîtrise de la pâte de verre.

Puis un bref renouveau au XII - XIIIème siècle avec des pavements de marbre dans les églises (St Marc) puis la décadence vint dès le XIVème siècle.

A la renaissance italienne la mosaïque devient peinture, copie de peintures célèbres.

Au XVIIIème siècle, elle se miniaturise avec les " smalt " (verre filé, étiré en baguette).

Ces prouesses techniques prennent le pas sur la qualité d'expression propre à la mosaïque.

Au IXème siècle, la mosaïque connaît un souffle nouveau avec les artistes peintres de l'Art Nouveau où peintures et mosaïques se mêlent à l'architecture (Klint - Horta) avec des matériaux précieux.

Gaudi, le premier (Barcelone) employa des carreaux de céramique de récupération, créant parcs et jardins, avec un bestiaire fabuleux et proche de l'imaginaire populaire.

De nombreux artistes mexicains, italiens engagés politiquement firent des mosaïques monumentales pour des bâtiments administratifs (1940 - 1950).

Aujourd'hui la mosaïque est choisie par de nombreux artistes, séduits par cette technique souple, aux matériaux variés. Leurs démarches sont abstraites, figuratives, parfois conceptuelles.

Ainsi, ce besoin de récupérer, d'assembler et qui existe en chacun de nous, s'expriment au travers d'œuvres murales, sculpturales, ou par la création de mobiliers.

Home

artiste

o pers

o dern

projet

info

stage

histo

Artiste

Oeuvres personnelles

Dernière oeuvre

Projet

Expo - Info

Stage

Historique